Sugar shack…ti tour à la cabane…

Ça fait un bail que je n’ai pas fait un blog perso, bien le voilà! Un aperçu rapide de ce que sont devenus nos week-end avec une vie à 7; une maison plein d’enfants comme je les aime; cette vie avec des nouveaux liens, ces moments impérissables qui vont tout droit dans le sac à souvenirs des enfants, et faut le dire aussi celui des Grands.

La cabane à sucre, c’est aussi le plaisir des sens, qu’on se remémore à chaque année, alors qu’on attend avec impatience cette bonne bouffée d’odeur de sirop d’érable, des chevaux de traite,et des virées dans le bois jadis à goûter l’eau d’Érable…

oh! combien les souvenirs sucrés de nos enfances refont surface; et nous voilà sur un rush de sucre qui durera jusqu’à la prochaine année…

Martin, bien il sait drôlement manier la caméra, et je prends un malin plaisir à partager ma passion avec lui; plusieurs des images de ce blog sont de lui, et j’en suis pas peu fière…d’ici peu, l’élève finira certainement par dépasser le maître….ouch!

Merci belle Morganne, pour les photos de Martin et moi, elles sont très précieuses et magnifiques…

Musique: André Lejeune- La cabane à sucre

 

b7
b8
b9
b11
b12
b13
b14
b15
b19
b20
b18
b21
b16
b17
b23
b22
b24
b25
b10
b26
b28
b30
b31
b32
b43
b42
b33
b39
b38
b40
b41
b37
b34
b35
b49
b44
b45
b46
b47
b48

J'aime|Envoyer un Tweet|Pin
Sarah

Les photos sont vraiment superbes , merci de les partager avec nous 🙂

j’aurais une petite question, quel objectif pour quel boitier?

5mcatherine

Canon Mark II ( c’est mon deuxième boitier) et une 35mm

je le trouve si touchant ce post. il est plein de vie et de sucre. xxx

Hubert

Pour toi Hubert;

Du plus loin que je me souvienne, dans le tout début de nos conversations respectives, alors que papa parlait de toi, on pouvait sentir toute sa fierté de père. Si je me souviens bien de ses mots exacts, “de te voir progresser depuis 3 ans, et aimer profondément ce sport et de te donner au maximum sur la glace, avait pour le mieux changé sa mentalité sur ce sport…” L’effervescence était palpable dans ces quelques lignes, et moi  j’avais déjà envie de te voir jouer; de voir aussi le regard de papa en te voyant te démener du haut de tes 2 petits patins…J’avais aussi envie, d’immortaliser à ma façon, de pouvoir te laisser des souvenirs impérissables de ces moments, de ces balades en voiture, de cette anxiété avant match, et de ces moments après, ou l’on savoure souvent autour d’une virée au restaurant, les efforts que tu as mis…Tu m’as donné tout un défi technique, et tu m’as sortie de ma totale zone de confort; je sentais une certaine fébrilation à me demander si j’allais pouvoir documenter pour toi, pour vous ces moments qui vous unissent, toi-papa-Cassandre aussi, témoin silencieux et patient de tous tes exploits…

Hubert, tu es un petit bonhomme très attachant, et de te voir t’illuminer en discutant de hockey, de sentir cette passion qui t’habite déjà c’est fascinant.

Merci de nous faire partager ces moments avec toi, avec vous.

Je te souhaite également de continuer à vivre tes passions, tu verras combien elles te feront vivre de Grandes, et belles émotions…

On bien hâte de te revoir, et merci d’avoir changé notre quotidien, pour le mieux.

Catherine xx

Musique: Longing to belong– Ukulele Songs-Eddie Vedder.

 

 

bb1
bb2
bb3
bb4
bb5
bb6
bb7
bb8
bb9
bb10
bb11
bb12
bb13
bb14
bb15
bb16
bb17
bb18
bb19
bb20
bb21
bb22
bb23
bb24
bb26
h2
h1
h3
bb27
bb28
bb29
bb30
bb31
bb32
bb33
bb34
bb35
bb36
bb37
bb38
bb39
bb40
bb41
bb42
bb43
bb44
bb46
bb45

J'aime|Envoyer un Tweet|Pin
Genève Robitaille

C’est magnifique Catherine! Des beaux souvenirs … <3

this session was absolutely gorgeous… loved every shot….. amazing……..

Maude

Séance certainement inoubliable, rencontre extraordinaire; des gens heureux, des émotions palpables et combien touchantes; l’espoir de connaître la maternité ; un regard envers le petit enfant, le nouveau parent, le grand frère, illuminant ainsi toute la pièce.

Il aura fallu plusieurs embûches avant d’enfin pouvoir se rencontrer, et combien je me sens encore toute ébranlée à regarder ces images qui parlent….un après-midi rempli d’AMOUR, de votre côté comme du mien…avec bien entendu, le meilleur des assistants du Monde…

 

Marie-Josée et Stéphane, vous êtes décidément fait l’un pour l’autre, et c’est renversant.

A bientôt

Catherine

xxxx

Musique: Radical Faces- Welcome Home

b1
b2
b4
b3
b27
b26
b25
b5
b28
b29
b7
b30
b31
b32
b33
b12
b11
b13
b10
b9
b19
b16
b18
b17
b14
b15
b35
b21
b22
b23

J'aime|Envoyer un Tweet|Pin
Zoé

WOWWW <3

Caroline

Wow!!! De très belles avec beaucoup d’émotions…♡♡♡♡♡

Blanche

Blanche est née, à la maison, alors que le vent soufflait sur la Baie du Bic; si la session maternité fût mon coup de coeur de 2013, il va sans dire combien j’ai anticipé cette séance avec beaucoup d’émotions; j’avais la chair de poule à l’envie de tenir enfin la petite Blanche dans mes mains. Je me suis gâtée, comme jamais, quand on a la chance de bien connaître les parents, on peut se permettre des petits rapprochements spéciaux…

Blanche, tu as bien de la chance, tu as atterri tout droit dans un petit paradis; je ne peux que te souhaiter de t’abreuver de toute cette chaleur qu’il y a dans ton nouveau nid…

Ce sera un immense délice que de te regarder grandir.

Mais cette session n’aurait pas été d’une si grande beauté, si je n’avais pas eu la patience et la collaboration de Martin pour me donner un fier coup de main. Merci à toi…

Musique: Grande est la vie- Mara Tremblay

 

b85
b83
b81
b79
b78
b77
b76
b72
b70
b69
b68
b67
b66
b65
b62
b61
b51
b55
b53
b54
b56
b60
b59
b35
b37
b36
b50
b41
b47
b42
b43
b46
b45
b48
b49
b2
b3
b34
b33
b30
b31
b29
b32
b28
b27
b26
b25
b24
b21
b18
b19
b20
b17
b15
b16
b9
b8
b11
b12
b13
b6
b10
b5

J'aime|Envoyer un Tweet|Pin

Bali- LA FIN

Alors voilà, le voyage qui s’achève; après Gili, c’est la fin. Alors que Mihiikin s’est totalement acclimaté au rythme de Bali, il est déjà le temps de rentrer. La nostalgie est déjà palpable pour les plus vieux, particulièrement Matisse; à chaque tournants, il ne pouvait s’empêcher de dire, “bye, les montagnes, …bye la mer…bye les nouveaux amis..”

C’est aussi à Gili, que toute l’ampleur de la richesse de notre voyage a pris son sens; secondée par la beauté du décor qui nous entourait. C’est ici, que nous avons pris le temps de remercier Maël, et de le sentir si près de nous avec ces volcans, ces couleurs et ce vent chaud. C’est un paradoxe assez puissant que de réaliser que Bali n’aurait pas été; sans lui, sans sa mort.  Il nous arrive souvent de se questionner sur ce qu’aurait été notre vie  si les évènements s’étaient déroulés autrement.

C’est donc sur cette plage de Gili, à la veille de quitter cette île paradisiaque; que dans le vent qui soufflait sur le bord de la mer, Matisse, Morganne, Mihiikin et moi avons sans gêne crié vers le ciel à tue-tête ” Merci Maël” Merci Maël” Merci Maël”. Va sans dire toutes les larmes qui ont coulées sur mes joues , larmes de tristesse, mais surtout larmes de joie.

Nous avons terminé le voyage vers Ubud, une région plutôt touristique de Bali, celle ou la majorité des gens se limitent malheureusement à visiter. La ville ou Julia Roberts rencontre le beau Javier Bardem. Celle ou la culture balinaise tente de se frayer une place parmis les touristes  occidentaux qui recherchent à découvrir une nouvelle culture tout en gardant un certain…pieds à terre. En arrivant à Ubud, nous avons eu un “choc”; et je suis plus qu’heureuse que mes enfants aient pu voir le Vrai Bali; mais du coup, en marchant dans Ubud, ils ont réalisé ce que le tourisme peut aussi faire…destruction des rizières qui nourrissent le peuple Balinais, au profit des Grands Hotels touristiques et j’en passe. Ubud et Kuta, étaient la concrétisation physique qui motive à pratiquer un tourisme responsable. J’espère profondément que cette expérience leur aura donné le goût de sortir des sentiers battus, d’aller à la rencontre des autres, et de contempler que nous sommes, tous unis par nos différences. ( Manifesto).

Les derniers levés de soleil à Bali, je les ai passé seule, à marcher dans les rizières, à contempler, et prendre une bonne inspiration de bonheur et d’aller l’enfouir bien  à l’intérieur. J’ai aussi passé beaucoup de temps à simplement contempler mes enfants, à regarder ce lien particulier qui les anime;  le présence de Mihiikin a certes su les réconcilier avec la Vie.

La fin de Bali; les 36 heures d’avion-escales qui nous séparaient signifiait aussi le début d’une tout autre vague de changements; celle de Rimouski; celle de la fin probable de la Grande Aventure du Nord québécois, celle d’une nouvelle adaptation.

Une nouvelle vie nous attendait sans doute au Canada; et restait plus qu’à voir comment des nouvelles rencontres allaient bientôt façonner notre nouvelle vie….il était là maintenant notre nouveau défi.

Sur ce, Indonésie je te dits:” à la prochaine”

Catherine

 

 

 

b51
b52
b68
b58
b59
b55
b54
b53
b57
b56
b65
b66
b63
b60
b62
b61
b64
b22
b1
b2
b8
b26
b67
b14
b13
b12
b15
b21
b16
b17
b18
b19
b20
b48
b46
b47
b45
b4
b3
b37
b39
b33
b35
b36
b32
b27
b28
b29
b30
b31
b40
b41
b42
b43
b7
b49
b44
b66
b23
b6
b5
b25
b24

J'aime|Envoyer un Tweet|Pin
Genève

Plus que magnifique !
Que de beaux souvenirs à chérirent … Tes enfants sont privilégiés de vivre d’aussi beaux moments .
Plus tard ,ils en auront des choses à raconter! Dans un monde qui tourne trop vite et ou prime le matérialisme de prendre le temps de revenir à l’essentiel ,quelle grande richesse tu inculques à tes enfants…

Ce fut un plaisir pour cœur et mes yeux …!

Bravo Catherine , pour ton courage ,ta force et ton immense talents <3