Tales of the Dragon

Des milliers de lieux, de nouveaux visages et d’émotions furtives; le sentiment subtile d’avoir enfin pu construire un nouveau chapitre de ma vie en l’espace d’un instant. Le regard encore ébahie, je ne me lasse de regarder ces images, parfaites et imparfaites, que je re-sents, re-vie  de nouveau, ces moments intenses de joie, de quiétude, de liberté, et d’amour. Ce sentiment de se découvrir encore, de voir l’autre sur un autre jour; de me voir re-tomber en amour avec toi, par  tes gestes, tes paroles,tes accomplissement, tes sourires et surtout tes silences. Comme si le  Voyage, nos mouvements  rendaient les choses beaucoup plus clairs, et simples; ces odeurs, ces paysages, ce vent, ces courbes, ces montagnes; forcent à l’abandon, à la confiance. C’est étrange, combien, en dépit de ces grands moments de silence, la vie me semble beaucoup plus lucide sur une moto. Faire 7000km assise à l’arrière d’une moto, dans la pluie, les courbes, le vent, le trafic; c’est un “ Oui je le veux ” assez marginal, une alliance peu banal. C’est en quelque sorte, mettre notre vie dans les mains de l’Autre; c’est abandonner notre destiné;  lui conférer  la confiance absolue en son jugement, ses capacités et ses limites. Aussi incroyable que cela puisse paraître, être assise dernière toi, m’a permis de savoir, de ressentir, tes hésitations, ta confiance, ta fatigue, ton excitation. Sans mots, sans paroles; que par tes mouvements, mes  sens se sont aiguisés, pour former  en communion avec toutes ces courbes, une valse bien particulière. Les jours ont défilé à une vitesse incroyable, et se sont remplis de souvenirs, de rencontres mémorables; mes yeux ne se sont jamais autant rassasiés de paysages scéniques; de lumières incroyables. Et mon esprit à quant à lui fait le plein de photographies virtuelles; à composer avec les beautés qui m’entouraient, à défaut de ne  pouvoir m’arrêter… Puis le soir venu, croulant de bonne fatigue, de satisfaction et de contentement, je me surprenais encore à te regarder, et être fascinée par la chance que j’avais de t’avoir dans ma vie, dans notre vie.

Jamais, je n’aurais cru pouvoir un jour frétiller d’excitation, comme un petit enfant, à l’idée d’explorer le monde sur une moto. Je n’oublierai jamais ces matins à rouler dans la brume, à sentir le froid glacial du vent accrochée à toi; à te voir quitter pour le dit Dragon, avec ce sentiment d’accomplissement accroché à ton visage.

Ce Dragon tu m’en parlais depuis des temps; voilà tu y es enfin allé; il n’est certes pas donné à tous de voir des rêves se réaliser…et je suis la plus comblée d’avoir pu t’y accompagner et d immortaliser ainsi ton périple…

Voilà un chapitre de notre histoire qui nous appartient enfin, et qui laissera place je l’espère à bien d’autres chapitres à venir,

Je t’aime

xxx

b1
b2-1
b
b5
b6
b7
b8
b10
b11
b12
b13
b14
b200
b209
b15
b19
b17
b16
b18
b20
b22
b23
b21
b201
b25
b24
b27
b26
b29
b28
b31
b30
b33
b32
b34
b35
b38
b202
b39
b37
b36
b40
b41
b42
b43
b44
b45
b46
b56
b47
b49
b203
b52
b53
b58
b50
b55
b57
b204
b63
b59
b62
b54
b60
b64
b65
b66
b67
b205
b68
b70
b71
b72
b73
b74
b75
b76
b77
b78
b79
b80
v206
b82
b83
b84
b85
b9
b2010

b87
b91
b20
b88
b89
b92
b93
b94
b95
b96
b97
b98
b86
b99
b100
b101
b102
b208
b106

J'aime|Envoyer un Tweet|Pin

ah catherine…

Julie Lévesque

À qui dois-je m’adresser?
À toi, à vous.
Faire le voyage, la trail, presqu’assise avec vous. Une cascade de photographies qui racontent plus que ce que vous ne pourrez jamais écrire. Comment dire, c’est beau? Une intimité, une histoire, deux. Vous êtes précieux.
Amitiés,
J.

Marielle Morissette

Catherine, Martin,
Merci de partager avec nous des images de moments précieux qui ont été les vôtres dans ces beaux paysages de verdure. Vous les avez vécus intensément, en harmonie l’un avec l’autre, avec la nature et avec les gens que vous avez eu le plaisir de croiser et de connaître sur votre route. Ces moments resteront gravés dans votre mémoire et nourriront d’autres projets auxquels vous donnerez forme. Puissent-ils contribuer à alimenter votre amitié et votre amour.
Marielle et Benoît

Bwana

Ulla & I are proud to have been part of your majestic tour to our home area. Riding with you two has rekindled my respect for these roads and reopened my eyes to their calling. Thanks for sharing your amazing photography.

-Bwana

Marie-P. et George

Et oui, j’ai fait un deuxième mariage, mais c’était comme un projet, un peu personnel, car Marie-Pierre, c’est une amitié toute spécial…Une autre belle personne que Mattéo m’a fait connaître…

Marie-Pierre et George, c’est le parfait mariage des cultures; Cree-Sud; le fiddlers dance entrelacé du thème rose bonbon de Marie-Pierre, ça manque pas de saveurs !

Revoir des gens de Chisasibi, dans le Sud, c’est toujours un peu dépaysant, et incroyable en même temps. Quand une centaine de personnes font 1800km pour vous voir vous dire “oui” c’est quand même pas banal!

Way to go Marie et George.. here you are both.

Miss you Chisasibi… see you all

Catherine

xx

 

Musique: Wont Back Down-Fireproof.

audio mp3=”http://5mphotographie.com/wp-content/uploads/2014/07/13-I-Wont-Back-Down.m4a” autoplay=”off” loop=”off” preload=”on” controls=”on” flash_fallback=”on”

b9
b10
b3
b6
b7
b8
b4
b5
b2
b12
b11
b24
b23
b25
b14
b15
b18
b27
b31
b34
b17
b22
b21
b20
b19
b29
b28
b26
b36
b32
b33
b39
b35
b30
b40
b41
b38
b37
b42
b43
b45
b44
b48
b50
b51
b52
b53
b55
b56
b57
b58
b59
b61
b60
b62
n66
b63
b64
b65
b68
b71
b67
b72
b73
b74
b75
b77
b78
b79
b80
b81
b85
b84
b83
b88
b90
b2

J'aime|Envoyer un Tweet|Pin

Judith+ Jade

 

Assise seule sur mon divan, je pleure ma vie…tsé le pire des cauchemars pour un photographe, celui que l’on redoute, le mot magique de M. Lightroom qui te dit (non seulement avec un beau point d’exclamation arrogant dans le coin droit des photos), le texte qui suit – qui te donne des sueurs froides, la pression artérielle monte alors aussi vite que les larmes…: ” Jade.CR2 coud not be used because the original file could not be found…” 

Tu pleures un autre petit coup, tout en cherchant dans tes cartes mémoires; au cas où… tu pleures un autre ti-coup.

Puis tu googles à savoir s’il existe un génie informatique sur terre qui a certes pu inventer un ti-programme pour trouver comme dans les films policiers; un façon hyper évidente de retrouver dans une corbeille ce qui aurait pu être effacer par erreur, les “traces”  que la CIA arrive toujours à retrouver… Puis là tu pleures encore un ti-peu…pis tu t’imagines comment tu vas bien pouvoir expliquer à TA plus fidèle cliente, celle qui te fait confiance à chaque année; celle qui fait 600 km pour venir à Rimouski pour une séance photo, celle qui planifie soigneusement les agencements de vêtements, celle qui s’est couchée à 2 heures du matin dans sa voiture le jour J, et qui est arrivée 8h tapant, car la-dite photographe part dans le Grand Nord le jour même.

Puis là tu appelle ta meilleure amie, pour qu’elle vienne elle aussi pleurer un peu, et te consoler en te disant qu’au moins c’était pas un mariage… Puis vient l’appel du dit chum, qui vient alors faire le coup du ninja informatique, le Jack Bauer de Ma nouvelle télé-série dramatique.

Il trouve le fameux ti-programme du FBI qu’il te fallait, puis là tu pleures de joie et tu te jures que celui-là, il vaut la peine de le marier…

Tout en continuant de pleurer de joie, tu regardes les images et Maudit que tu les trouves belles…et précieuses!

Judith, je suis tellement ravie de cette belle fin à la Disney, tout est bien qui fini bien…

La pluie, le froid, le manque de sommeil n’auront pas eu raison de la bonne humeur de Jade.

En espérant que tes images vont te plaire autant qu’à moi…

À bientôt

Catherine

 

Musique: Ma photographe-Philippe B.

audio mp3=”http://5mphotographie.com/wp-content/uploads/2014/07/Philippe-B-Variations-fantômes-09-Ma-photographe.mp3″ autoplay=”off” loop=”off” preload=”on” controls=”on” flash_fallback=”on”]

b1
b2
b3
b4
b11
b12
b5
b6
b10
b7
b8
b16
b14
b22
b20
b28
b30
b29
b25
b26
b27
b23
b24
b13
b36
b35
b15
b33
b34
b32
b31
b37
b40
b39
b46
b45
b44
b41
b42
b43
b47
b49
b48
b17
b50
b51
b52
b18
b53
b54
b57
b55
b58
b59
b60
b61
b62
b63
b65
b64
b67
b68
b69
b70
b71
b72
b74

J'aime|Envoyer un Tweet|Pin

mon dieu que c’est beau. quel gâchi s’il allait fallu que tu perdes ça ! xx

Stéphanie

Je comprends que cette cliente fais 600km pour une séance de photo, elles sont magnifiques comme toute les autres d’ailleurs, Bravo pour ton travail, je suis éblouie à chaque fois !!!

Julie et Marie

Pendant que Martin pianote tranquillement , ces airs qui me sont maintenant familiers; j’écoute et je pense; je vois ces mots voltigés dans ma tête, et je me perds. Puis mon esprit dérive, mes pensées deviennent évasives suivant le rythme des mélodies de Martin. Je n’arrive pas Julie à mettre les mots qui vont rendre;  te rendre justice, et je m’interdis  de hurler cette douleur latente que tu peux ressentir parfois. Je voudrais te trouver 100 milles biscuits chinois disant “que le temps guérit tout, courage” et y placarder ton frigo; remplir ton salon d’oiseaux de papier pour que tu puisses y faire tous les voeux de santé possibles et impossibles.

Du coup, ne serait-ce qu’un instant, j’ai pu témoigner à jamais de cette scène pétillante d’émotions et de chaleur maternelle de ce monde à rebours qu’est le vôtre; souvenirs d’un moment qui témoigne à jamais combien la vie de Marie est certes polie par ta présence et ta force incroyable. Des rires, des pleurs tout y était… je me torture à t’avouer que je suis quasi “contente” de la réaction de Marie au don de ses cheveux pour les enfants qui ont le cancer.  ( tsé à 4 ans, une première coupe de couette de cheveux c’est pas toujours facile à gérer et ce même si à prime à bords elle était tout à fait enchantée de le faire! ) Cela aura certes,  permis de capter ces moments de réconfort maternel; de cette harmonie complice qui vous sculpte et vous unis.

On dit qu’aucune marée ne se retire jamais sans laisser de trace; cette phrase elle a été écrite pour toi.

Voilà, je suis à bout de mots, les images parlent par elles-mêmes  m’as-tu dit un jour…;-)

 

Catherine

xxx

* Note : Marie était au courant de l’opération coupe de cheveux et c’est seulement lorsque Julie lui a rappelé qu’on allait les donner qu’elle a réagi… Elle ne voulait pas les donner à quelqu’un et ils sont, encore à ce jour, dans un ziploc sur le dessus de l’armoire. Fin de l’histoire.

Musique: Flume- Coeur de Pirate

 

J1
J2
j3
j4
j6
j7
J9
j62
j11
j10
j14
J15
j16
j17
j61
j18
j19
j20
j21
j23
j22
j25
j26
j27
j28
j29
j32
j31
j30
j34
j35
j66
j51
j36
j37
j38
j60
j39
j40
j8
j5
j42
j43
j44
j45
j46
j49
j50
j48
j69
j52
j53
j54
j55
j56
j67
j68
j59
j57
j58

J'aime|Envoyer un Tweet|Pin

Simplement splendide.

I cried my eyes out.

Bravo, Catherine.

Ben là jpeux tu brailler ma vie de même un mardi après-midi? C’est-tu légal?

Frédéric Messier

Wow. J’ai rarement vu autant de naturel dans des photos. C’est extraordinairement beau & émouvant. Bravo!

Dany

Il y a de ces mots qui demeurent là, coincés quelque part; des mots que l’on ne parvient pas à dire à une amie… Merci Catherine, pour ces magnifiques images et pour la justesse de ces mots.

Dany

F-Arthur et Caroline

Tout premier Blog d’un mariage… Il faut dire que nous  (quand je dis nous, c’est Martin et moi. Plusieurs photos de ce blog sont de lui) avons été très gâtés; un premier mariage dans ma nouvelle région; avec des gens du Nord; pas compliqués, simples, et d’un calme plat croyable… Dans mon dictionnaire à moi, ça sonne très bien…

St-Juste-du-Lac, c’est rempli de bon monde, d’une cantine tenue par des gens d’une hospitalité remarquable, et que dire des paysages pittoresques…

François-Arthur et Caroline, vous nous avez confié quasi à l’aveuglette, d’immortaliser un des plus grand jour de votre vie, celle de votre nouveau point de départ; et je suis sans mot devant la confiance que vous nous avez conférée…

Merci de vous être prêtés au jeu,

en espérant que ces images rendent tout le fruit de votre travail à sa juste valeur…

Sincèrement,

Catherine

 

Musique: Chapel Song- We are Augustines

 

 

b1
b4
b3
b7
b5
b6
b8
b9
b11
b10
b14
b21
b22
b25
b26
b27
b23
b24
b28
b12
b19
b20
b2
b17
b18
b16
b15
b34
b29
b30
b31
b33
b36
b37
b40
b39
b38
b32
b41
b42
b43
b45
b46
b48
b47
b49
b50
b53
b51
b52
b54
b101
b75
b73
b74
b76
b81
b80
b55
b77
b78
b56
b58
b91
b92
b57
b60
mariage jpeg-336
b96
b64
b63
b65
b97
b82
b102
b66
b62
b79
b67
b68
b59
b61
b84
b98
b69
b70
b71
b99
b100
b93
b95
b85
b94
b86
b90
b87
b88
b89

J'aime|Envoyer un Tweet|Pin
Sonia

Catherine, c’est magnifique !!!
Oufff !! Pour un premier, tu pars ça fort !!! 🙂

Matthieu

Wow j’aimerais faire des LIKE partout! Superbes photos et encore plus beaux mariés.

Isabelle Fraser

Je n’ai pas de mots pour décrire les photos de ce mariage. Moi aussi, j’aurais fais des LIKES partout. C’est vraiment très beau.