Anna, Julie et 2014 qui prend fin.

Voilà une autre année qui s’achève déjà, comme bien d’autres. Ces souvenirs pourtant encore si vifs de ce fameux cap de l’an 2000 qui nous arrivait avec effroi, comme un Tsunami, sous les projecteurs des médias qui nous annonçaient que l’ajout d’un simple zéro pourrait chambarder l’essence même de l’humanité tout entière….Puis minuit a sonné. Et rien.

Encore une année de plus qui s’éteint, une autre qui nous attend avec toujours la promesse quasi absurde qu’elle sera meilleure que la dernière. Ce refrain, je le connais bien, ce vent nouveau nous l’attendons tous. Mais aujourd’hui, maintenant, avec le temps, l’expérience qui rentre enfin, je m’abstiens de répondre; je n’esquisse qu’un petit sourire suivi d’un hochement de tête voulant dire : “sans aucun doute, merci.”

2014 fut l’année de nouvelles rencontres, de nouveaux visages. D’attachements et de détachements qui sont venus façonner notre nouvelle vie ici, à Rimouski.

Cette année comme bien d’autres avant, elle se terminera avec un évènement fort en émotion. En larmes de joie.

Mais cette fois-ci enfin, cet évènement, il est beau, il est touchant.

La rencontre inattendue de deux grandes amies unies par un maillon qu’elles partagent, invisible à nos yeux, ici devant moi.

Anna, merci d’avoir illuminé novembre cette année, d’avoir osé sauter les yeux fermés dans ce projet un peu irrationnel, un peu fou, un peu le reflet de qui je suis. De comment j’ai choisi de vivre notre vie maintenant qu’on en connait la valeur réelle, et toute l’éphémérité de notre forme terrestre.

Depuis son retour, Anna m’a écrit ceci:

“This sounds crazy… But meeting you has been super meaningful to me. I think of you a lot and how you live your life… I wish I could put words to it… One day I hope I can repay the wonderful gift you gave julie and I. You are complex and beautiful and real and raw and impulsive and creative and brilliant. Hope you don’t think I’m crazy for telling you that.”

No, you are not crazy, and meeting you Anna, has been as meaningful to me, more then you can ever imagine.

Julie, quand je ferme les yeux je te vois, surprise, heureuse, mystifiée de voir Anna qui s’avance vers toi. Je souris. Ça n’a pas de prix.

C’est à mon tour cette fois-ci de te dire que vous êtes précieuses toutes les deux.

Cette année, j’ai (nous avons) perdu en Amour, mais avons par contre, gagné en Amitiés. Tout s’équilibre enfin. Toujours?

2105, je suis là. Je t’attends de pied ferme cette fois.

Que me révèleras-tu? Que du beau, que du vrai.

Plein d’espoir, encore et toujours…

Catherine

::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

5Mphotographie sur Facebook
Publication sur mon blogue / Julie et Marie
Blogue d’Anna
Anna sur Twitter
Julie sur Twitter

::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

Musique: Beth’s theme-Broadchurch.

 

b1
b2
b3
b4
b5
b6
b7
b8
b9
b10
b11
b14
b15
b16
b17
b18
b20
b19
b22
b23
b24
b26
b27
b28
b29
b30
b32
b31
b33
b34
b35
b36
b37
b13
b12

J'aime|Envoyer un Tweet|Pin

Your email is never published or shared. Required fields are marked *

*

*

*